Catégories
Actualité sociale

Comment un cordonnier a révolutionné le rugby ?

Du 18 septembre au 31 octobre 2015, le monde de l’ovalie se donne rendez-vous en Angleterre pour la 8ème coupe du monde de rugby.

Tout le monde (ou presque) en France connait le rugby et notamment la forme ovoïde de son ballon. Par contre, rare sont les personnes qui savent qu’un cordonnier est à l’origine de cette forme.

Lorsqu’en 1823 William WEBB-ELLIS, un jeune étudiant du collège de Rugby (Angleterre), prend le ballon à la main lors d’une partie de football, celui-ci est rond. Le rugby est né de cette simple action de jeu, mais pas encore son ballon.

Ce ne fut que dans les années 1840 que le cordonnier fournissant les ballons (en cuir à l’époque), M. GILBERT, eu l’idée de produire un ballon ovale. Plus facile à prendre en main, plus facile à porter sous le bras lors des courses, il fut adopté officiellement par la fédération anglaise de rugby en 1877.

Ainsi, un des symboles de ce sport repose sur l’innovation d’un cordonnier.

Aujourd’hui, les ballons de rugby ne sont plus en cuir mais en synthétique, mais la société GILBERT fournit toujours le ballon officiel de la coupe du monde.

Le ballon GUILBERT avec le trophée Webb-Ellis de la coupe du monde sur la pelouse du stade de Twickenham
Le ballon GILBERT avec le trophée Webb-Ellis de la coupe du monde
Catégories
Actualité sociale

Les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (dites « TPE »)

A compter du 1er juillet 2017, ces commissions TPE auront pour tâche de représenter les salariés et les employeurs des sociétés de moins de 11 salariés.

Les salariés membres de ces commissions disposeront d’un crédit d’heures de 5 heures par mois. S’ils devront respecter un délai de prévenance de 8 jours concernant ces heures d’absence, les salariés seront libres de leur utilisation.

Le temps passé en commission et pendant ces 5 heures sera considéré comme du temps de travail effectif et l’employeur devra maintenir sa rémunération. Néanmoins, l’employeur pourra demander le remboursement à l’organisation syndicale ayant désigné le salarié.

Catégories
Actualité sociale

Aide financière à l’embauche dans les TPE

Une aide maximale de 4.000 € (pour un temps plein) est versée pour toute première embauche si :

– le contrat signé est un CDI ou un CDD de plus d’un an,

– le contrat débute entre le 9 juin 2015 et le 8 juin 2016,

– l’entreprise n’était pas liée dans les 12 mois précédents l’embauche par un contrat poursuivi au-delà de la période d’essai (sauf si la cause du départ était une retraite, une démission, un licenciement pour faute grave ou lourde ou le décès du salarié).

 

Les entreprises appartenant à un groupe français ou européen ne sont pas éligibles à cette aide, tout comme les particuliers employeurs.

 

Pour plus d’informations sur cette aide versée par l’agence de service et de paiement, cliquez ici.

Pour télécharger le formulaire de « demande d’aide à l’embauche du premier salarié« , cliquez ici.