Catégories
Actualité sociale

Une mutuelle pour tous

La branche de la cordonnerie, comme l’ensemble des branches professionnelles, doit négocier l’instauration d’un accord « frais de santé » afin que les salariés soient tous couverts par un accord collectif.
Depuis quelques mois, les partenaires sociaux avaient suspendues leurs discussions dans l’attente de la parution de différents décrets. Ceux-ci devaient notamment préciser le panier de soins minimal et certaines garanties maximales que l’accord devait prévoir.

Ces décrets étant parus à l’automne, les négociations ont repris entre les partenaires sociaux.

Si les représentants employeurs et salariés se mettent d’accord sur des garanties pour la branche, un appel d’offre sera alors lancé afin de sélectionner l’organisme en charge du contrat frais de santé pour la cordonnerie. Dans le cas contraire, chaque employeur devra négocier avec un partenaire de son choix les garanties qu’il appliquera au sein de son entreprise.

Au 1 er janvier 2016, tous les salariés devront être couverts par une garantie  » frais de santé ».

Le SRIC vous tiendra informé de l’évolution des négociations au sein de la branche.